Qu’est-ce que la boulimie?

La boulimie nerveuse est un trouble de l’alimentation grave et psychologique qui met la vie en danger. Il fait référence à l’ingestion d’une quantité anormalement importante de nourriture en peu de temps, suivie d’une tentative d’éviter de prendre du poids en « purgeant » ce qui a été consommé. Les méthodes de purge sont le vomissement forcé, l’utilisation excessive de laxatifs ou de diurétiques ainsi que de l’exercice physique intense et prolongé. Souvent, dans ces épisodes de purge, celui ou celle qui souffre de ce trouble éprouve une perte de contrôle émotionnelle.

Ces épisodes de purge peuvent être secrets. Le malade a en effet tendance à cacher ce trouble. Les personnes atteintes de boulimie nerveuse utilisent souvent ces comportements pour tenter de prévenir la prise de poids, d’établir un sentiment de contrôle ou encore de faire de la purge un moyen de faire face à des situations difficiles, à la manière d’un échappatoire. Décrite et classée par le psychiatre britannique Gerald Russell en 1979, la boulimie nerveuse provient d’un mot grec signifiant faim vorace. Si vous ou l’un de vos proches souffrez de ce trouble de l’alimentation, sollicitez l’accompagnement urgent d’un professionnel de la santé.

Principaux types de boulimie

Il existe deux types courants de boulimie nerveuse :

  • La boulimie avec purge : ce type de boulimie nerveuse est la plus répandue. Sous cette forme, les individus s’adonnent régulièrement au vomissement ou à l’abus de laxatifs, de diurétiques ou de lavements après un épisode boulimique ;
  • La boulimie de type non purgatoire : dans cette forme de boulimie nerveuse, l’individu utilisera d’autres méthodes inappropriées pour compenser les épisodes de boulimie, comme l’exercice excessif ou le jeûne. Dans ces cas, les formes typiques de purge, comme le vomissement auto-induit, ne sont pas utilisées régulièrement.

Causes de la boulimie

La cause exacte de la boulimie nerveuse est actuellement inconnue, mais on pense que des facteurs génétiques, environnementaux, psychologiques et culturels entrent en jeu. Les causes les plus probables sont les suivantes :

  • Transitions stressantes ou changements de vie
  • Antécédents de violence ou de traumatisme
  • Image corporelle négative
  • Faible estime de soi
  • Professions ou activités axées sur l’apparence et le rendement

Signes et symptômes de la boulimie

Une personne atteinte de boulimie nerveuse peut présenter plusieurs signes et symptômes. Certains sont le résultat direct de vomissements provoqués ou d’autres formes de purge, à fortiori si le cycle boulimie/purge se répète plusieurs fois par jour. Les signes et symptômes physiques de ce trouble de l’alimentation sont :

  • Fluctuations de poids constantes
  • Déséquilibres électrolytiques, qui peuvent entraîner une arythmie cardiaque, un arrêt cardiaque ou la mort
  • « Bris » de vaisseaux sanguins dans les yeux
  • Glandes élargies au niveau du cou et sous la mâchoire
  • Traumatismes bucco-dentaires, tels que des lacérations de la muqueuse buccale ou de la gorge causées par des vomissements répétitifs
  • Déshydratation chronique
  • Inflammation de l’œsophage
  • Reflux gastrique chronique après ingestion ou ulcère gastroduodénal
  • Infertilité

Les signes et les symptômes de la frénésie alimentaire et la purge sont:

  • Disparition de grandes quantités de nourriture
  • Alimentation dans l’isolement
  • Manque de contrôle en mangeant
  • Commutation entre les périodes de suralimentation et de jeûne
  • Utilisation fréquente de la salle de bain après les repas
  • Odeur du vomi

La boulimie nerveuse peut également créer des tensions problématiques entre la personne atteinte et sa famille et ses amis, en particulier parce que la personne a des comportements alimentaires anormaux et/ou qu’elle évite les activités sociales pour s’adonner à des épisodes de boulimie ou de purge.

Traitement de la boulimie

Puisque l’image corporelle négative et la mauvaise estime de soi sont souvent les facteurs sous-jacents à la base de la boulimie, il est important que le traitement psychologique soit intégré au processus de guérison. Le traitement de la boulimie nerveuse comprend habituellement :

  • L’abandon du cycle de la boulimie : la phase initiale du traitement de la boulimie nerveuse consiste à briser ce cycle nocif et à rétablir des comportements alimentaires normaux ;
  • L’abandon des pensées négatives : la phase suivante du traitement de la boulimie se concentre sur la reconnaissance et la modification des croyances irrationnelles au sujet du poids, de la forme corporelle et des régimes ;
  • La résolution des problèmes émotionnels : la phase finale du traitement de la boulimie se concentre sur les problèmes émotionnels qui peuvent avoir causé le trouble de l’alimentation. Le traitement peut porter sur les relations interpersonnelles et peut comprendre la thérapie cognitive comportementale, la thérapie comportementale dialectique et d’autres thérapies connexes.

Ne risquez pas de graves complications médicales. Cherchez un centre de traitement des troubles de l’alimentation dans votre région et agissez.